Une Histoire de Famille depuis 1964

MAISON BRUN: une Histoire de Famille depuis 1964..

Nous sommes à La Garde, petit village du Var, proche de Toulon en … 1946.   OUI !!!  Charles Brun, alors âgé de 15 ans, découvre le métier de boucher dans la rue Vincent Raspail. A quelques mètres de l’endroit ou sa mère venait déjà vendre ses légumes. Dans « Boucherie-Epicerie » tenue à l’époque par la famille Riquier.

Il ne l’envisage évidemment pas encore, mais il achètera quelques années plus tard en 1964, LA boucherie qui lui fit découvrir son métier, sa passion.

C’est donc ici, au pied de l’intriguant « rocher de la Garde » que Charles s’installe. Accompagné de Claude, son épouse, son amour, son bras droit, le jeune couple se lance vaillamment dans cette belle mais rude aventure. A cette époque le village ne comptait pas moins de sept Boucheries autant dire qu’il fallait une certaine détermination car la concurrence était importante. « Nul n’est prophète en son pays  » se souvient Charles. Mais il eu finalement raison de persévérer. Plus de 50 ans plus tard, il ne reste que deux boucheries traditionnelles dans le centre du village.

Alors que la boucherie prend peu à peu sa place dans le village, le neveu de Charles, Bernard Brun, étant en âge de travailler, entre alors dans l’ entreprise. Il y restera fidèle pendant plus de 40 ans jusqu’à sa retraite en 2011. Il contribuera activement pendant toute sa carrière à la qualité et à la notoriété de la Maison Brun, acquise au fil du temps.

Un nouvel Élan.

En 1973, c’est au tour de Patrick, le fils de Charles et Claude, de faire son apparition au sein de la boucherie. Il se qualifiera dans le métier de boucher faisant d’une bonne boucherie, une boucherie réputée de grande qualité. Nous sommes en 1976, c’est Marylène qui intègre l’équipe. Future épouse de Patrick, elle sera son meilleur soutient mais surtout son plus fort atout. Elle tirera toujours plus haut l’entreprise en développant le rayon traiteur et fromagerie. Notamment au moment d’affronter la terrible crise de la vache folle . En 1988, un événement majeur se produit, le jeune couple se rapproche de la famille Debregeas qui élève dans le Périgord ses bovins de Race Blonde D’Aquitaine. Patrick crée alors avec cette famille de travailleurs méritants, un pacte de confiance et de qualité. A ce jour encore, nous assurons à nos clients une régularité dans la qualité supérieure de nos viandes.

Nous sommes en 1985 et c’est Didier, le neveu de Claude, qui vient a son tour apporter sa pierre à l’édifice familial. Grace à sa qualification de cuisinier, il vient bonifier une équipe dévouée a la tache. Motivé par les valeurs familiales, il participe activement à la longévité de la Maison Brun.

L’Histoire de Famille continue…

A ce jour encore, et surtout grâce aux efforts de chacun, la belle Histoire de Famille continue dans le respect de l’art, faisant rêver les générations futures ….